Est-ce le moment de mettre en vente votre bien immobilier à Lyon ?

Les Français veulent poursuivre leurs projets immobiliers qui ont changé ou qui se sont précisés lors du 1er confinement. Ainsi, malgré une période d’incertitude sanitaire et économique sans précédent, l’intérêt de nos concitoyens pour la pierre s’est confirmé pendant tout 2020, ce qui a permis au marché d’atterrir après une année 2019 exceptionnelle. Vous aimeriez mettre en vente votre bien immobilier à Lyon ? Est-ce une bonne idée de faire paraître votre annonce immobilière ? La réponse est oui ! Faisons le point sur les 9 premiers mois de l’année et sur les 4 mois qui ont suivi le confinement.

Cela fait maintenant plusieurs années que l’offre de biens disponibles à la vente dans l’immobilier ancien est tendue. Les stocks ne se reconstituent pas et 2020 ne fait pas exception. Ainsi, sur les 4 derniers mois, l’offre s’est encore asséchée, affichant un recul de -10 % au national, dont -6 % en IDF et -12 % en régions. Il n’y a qu’à Paris que le stock se redresse doucement (+10 %) face à une demande qui marque le pas. Au final, au cumul des 9 mois, l’offre diminue de 4 % au national par rapport à 2019, de 3 % en IDF et de 5 % dans les régions, tandis qu’elle gagne 7 % à Paris.

Le confinement a permis à de nombreux Français de mûrir leurs projets immobiliers, ou alors d’en imaginer d’autres. Entre juin et septembre, la demande a beaucoup augmenté au niveau national avec 29 % d’acquéreurs supplémentaires. Un constat qui se généralise partout dans l’Hexagone avec +34 % en régions, +25 % en Île-de-France (IDF) et +13 % à Paris. Au cumul des 9 premiers mois de l’année, ce phénomène de rattrapage permet à la demande de rester positive et même de progresser de 4 % au national par rapport à la même période en 2019. Tandis que l’Île-de-France reste stable (+1 %).

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock